La Démesure Fr

Art dans la Cité a imaginé un dispositif numérique interactif innovant, spécifiquement adapté aux patients en soin de suite et aux personnes âgées, afin d'améliorer leur quotidien en établissement de santé, recréer du lien social, rompre leur isolement et anticiper les ruptures liées au vieillissement, grâce à une stimulation originale des sens et des facultés cognitives. 
Ce dispositif intègre une création conçue par Fred Périé : "La démesure du Possible". 
Art dans la Cité a proposé cette installation cette année, à deux établissements qui accueillent des personnes âgées : Le Centre Rainier III de l'Hôpital Princesses Grâce de Monaco et pour le tout nouvel Institut Claude Pompidou de Nice. 


C’est une immense peinture numérique, sorte de grand « all-over » interactif, qui peut être dupliqué dans plusieurs salles simultanément. Une image en grand format est générée en temps réel à partir du mouvement des personnes âgées, même les plus infimes. L’oeuvre proprioceptive,  interroge la perception et la représentation de soi dans l’espace, avec les autres…
Au sein d'un espace adapté, une caméra capte présences, déplacements et gestes et un dispositif informatique les transforme en un objet pictural projeté à grande échelle sur le mur ou sur grand écran. Les mouvements des résidents et des visiteurs et personnels, présents dans l'espace d'interaction, ont deux effets sur l'image projetée : une action immédiate que le patient peut observer directement. Il comprend ainsi ce qui est à l'oeuvre; une accumulation à long terme des mouvements captés tout au long de la vie de l'oeuvre.

Du point de vue de l'interactivité, il y a la participation immédiate et ludique des participants, et la mémoire de tous ceux qui sont passés par là.
« La Démesure du Possible » oeuvre numérique innovante, ergonomique, intuitive et interactive, est composée d'un écran, de caméras et d'un ordinateur. Cette grande peinture murale, « all over » numérique, pourra se déployer dans plusieurs espaces : hall, accueil, salles communes, d’attente, jusqu’à la chambre du patient…
L’oeuvre vise à favoriser l’expression spontanée des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer et résidant en établissement de santé. 
Elle invite les personnes à prendre conscience de leur corps, de leurs mouvements dans l’espace, de leurs interactions avec les autres, avec leur entourage
Les personnes âgées créeront l’oeuvre en temps réel. Le dispositif repose sur la captation du mouvement des patients. De l'image captée en temps réel par la caméra, sont sélectionnés les fragments qui sont en mouvements. Les mouvements des patients présents dans l'espace d'interaction ont deux effets sur l'image projetée.
- D'une part une transformation immédiate de l’image que le patient peut observer directement. Il comprend rapidement qu’il est acteur de l’oeuvre et qu’il peut orienter la forme que prend l’oeuvre par ses mouvements.
- D'autre part, une transformation à long terme qui conserve la trace des mouvements captés tout au long de la vie de l'oeuvre.
L’oeuvre ressemble à un miroir qui reflète à la fois le présent et le passé et suggère l’avenir, le présent transforme ce qui a été et prépare ce qui sera.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire